Le Saint Père a reçu aujourd’hui en audience, au Palais Apostolique, Kiko Argüello, Carmen Hernández et le père Mario Pezzi


Rome, 05/09/2013- Le Pape François a reçu aujourd’hui, en Audience officielle, au Palais Apostolique, Kiko Argüello, Carmen Hernández et le père Mario Pezzi, initiateurs et responsables au niveau mondial du Chemin Néocatéchuménal. Durant la réunion, le Saint Père a exprimé sa gratitude au Chemin en disant : « Je vous remercie pour le bien immense que vous faites à toute l’Église ».

Dans sa déclaration, Kiko a souligné le grand amour avec lequel ils ont été accueillis par le Saint Père. Durant la demi-heure qu’a duré la rencontre, ils ont parlé entre autre des missio ad gentes que cette initiation chrétienne entreprend dans le monde entier, ainsi que de l’importance de l’Évangélisation de l’Asie. Les initiateurs du Chemin ont expliqué au Pape François leur désir d’organiser des rencontres vocationnelles dans différents pays afin de susciter 20.000 prêtres qui se mettent au service de la Nouvelle Évangélisation sur ce continent où, comme l’a dit le Bienheureux Jean-Paul II, se déroulera l’Évangélisation du troisième millénaire.

Le Chemin Néocatéchuménal, un fruit du Concile Vatican II

Le 26 juin dernier, Kiko Argüello a reçu le doctorat Honoris Causa en Théologie de l’Université Catholique Jean-Paul II de Lublin (Pologne) – une des plus prestigieuses du monde - pour sa contribution au renouveau de l’Église. Selon l’institution académique, il a suivi « avec attention les indications du Concile Vatican II en reconduisant les chrétiens qui s’étaient éloignés de la communauté ecclésiale aux sources de la foi qui surgissent de la Bible et de la Liturgie ». Par ailleurs, elle souligne que le Chemin Néocatéchuménal «prépare la missio ad gentes, contribue activement au rapprochement entre le christianisme et le judaïsme et à la défense de la vie, de la dignité humaine, du mariage et de la famille chrétienne ».